Chronique Cinéma #2

by - 30.1.14


Hey you ! La Chronique Cinéma revient enfin ce mois-ci pour de nouveaux films à critiquer gaiement :D Et en bonus, vous aurez également des avis sur des séries, à prendre au sens large (à la saison). 


Films vus en janvier 2014

L'année recommence sur les chapeaux de roues pour moi, néanmoins j'ai trouvé le temps de regarder ou revoir quelques (bons) films ! Enjoy !
  • X-Men, le combat de l'immortel - 3/5
Un peu moins bien que les précédents X-Men (on tourne dans la mchine de guerre hollywoodienne : comment faire du fric pour faire du fric, chapitre 6), il est néanmoins tout à fait regardable. L'intrigue est sympathique et les dialogues amusants. Une once d'originalité réside dans le casting presque entièrement asiatique. Sans plus.
  • Le Hobbit 2 - La Désolation de Smaug (revu) - 5/5
Oui, j'ai réellement été revoir le Hobbit au cinéma. Pour ma défense, ma famille souhaitait le voir et nous avons été tous ensemble (le lendemain du réveillon, je vous laisse imaginer mon état...). Inutile d'en reparler puisque vous pouvez retrouver mon avis dans la critique #1. Je dirai cependant que revu après si peu de temps à quelque peu gâché - ou du moins altéré - ma vision du film. Toujours aussi génial, mais un peu long sur le milieu, et les scènes à crédibilité douteuse baissent encore d'un cran.
  • Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (revu) - 4/5
C'est le Harry Potter que j'aime le moins, et pourtant cela reste du Harry Potter, donc du grand art (on ne plaisante pas là-dessus avec moi. Comment ça je perds en fiabilité ??). La première moitié n'est qu'amourettes et histoires mièvres et dégoulinantes. Quoi de plus ridicule pour une saga entamée sur les chapeaux de roue, que de tomber dans la comédie dramatico-romantique grotesque ? Néanmoins, on se rattrape avec la seconde moitié du film, plus "potterienne". Le seul moment à retenir est sans nul doute lorsque Harry prend sa potion Felix Felicis et rend visite à Hagrid et au professeur Slughorn. Harry n'est plus Harry, et on trouve dans cet épisode un humour décalé et une attitude qui sont tout sauf propres à Harry Potter. Pourtant, c'est à mourir de rire.
  • Big Movie - 3/5
C'est tellement nul que c'est génial. Vous connaissez ces parodies de films célèbres ? On peut voir la même chose avec Mords-moi sans hésitation, parodie de - je parie que vous l'aviez deviné - Twilight. Le film n'est qu'une cascade d'actions ridicules et rocambolesques, mais c'est pour ça qu'on aime. Et qu'on rit !



  • Hollywoo (revu) - 4,5/5
Tordant, le film mettant en scène Florence Foresti et Jamel Debbouze nous ravit du début à la fin. Du bon humour, des acteurs lumineux, une intrigue originale et des rebondissements imprévus - quoique légèrement prévisibles. Le tout donne un savant mélange de bonne humeur ! A regarder d'urgence !
  • G.I. Joe (revu) - 4/5
Beaucoup mieux que le second volet, GI Joe fait partie de ces films d'action qui se laissent regarder sans trop d'efforts. Une clique de méchants vicieux, des gentils alliés, un beau gosse résistant et bourru, mais en vérité doté d'un grand coeur, un pote rigolo, une belle plante : le compte y est. Ajoutez à cela quelques bonnes scènes d'action à moto/voitures/chars/tanks et vous obtenez GI Joe. J'approuve.
  • Quantum of Solace (revu) - 3,5/5 
Coincé entre Casino Royale (pour moi l'apothéose des James Bond modernes et mouvementés) et Skyfall (le néo-James Bond torturé, différent et agréablement surprenant), Quantum of Solace ne se laisse cependant pas écraser. On retrouver les typiques James Bond Girls ainsi que le beau Daniel Craig pour une aventure ponctuée de courses de chevaux à Sienne, de puits d'eau en Bolivie et de course-poursuite à Haïti.

SPECIAL SERIES :


  • Person of Interest, saison 2 - 4/5
La deuxième saison de cette série mi-policière, mi-espionnage, mi-science-fiction (attendez... trois mi-, pas possible, ça fait 3 demis. Bref) démarre bien ! Déjà l'intrigue est au rendez-vous lorsque Finch, le génial inventeur de la Machine, est kidnappé. Son ami Reese tente alors le tout pour le tout pour le retrouver, tout en jonglant avec de nouvelles vies à sauver que lui envoie la Machine... Et ce n'est pas de tout repos ! Pour plus d'informations à propos de la première saison, je vous recommande vivement notre cher ami Wikipédia. Série conseillée à tous ceux qui ont envie d'un peu de renouveau dans le policier et/ou d'une bonne série à suspense et à bandits menaçants ! Sur La Une (BE), tous les jeudis à 20h20 depuis le 2 janvier 2014.
  • Game of Thrones, saison 2 (revu) - 4/5
Ô joie, ô bonheur. La deuxième saison est enfin diffusée sur nos petits écrans belges. De quoi patienter avant la venue de la quatrième saison tant attendue (voir post Chronique #1). Néanmoins, elle laisse un peu plus à désirer, et pour moi n'est qu'un prélude à la troisième saison, bien meilleure niveau suspense et intrigue. Mais on s'en contentera. Et ça reste Game of Thrones ! Sur La Deux (BE), tous les dimanches à 20h10 depuis le 26 janvier 2014.
  • Downton Abbey, saison 1 - 4/5
Série inconnue de certains, déjà bien connue par d'autres, Downton Abbey est l'une des révélations de cette année 2013. Reprenant la vie palpitante (ah oui ?) d'une grande famille anglaise du début du 20e siècle et de ses domestiques, la série a le charme anglais qu'on aime, et la touche d'intrigues familiales qu'on dévore. Agréable et divertissant ! Regardée sur internet.

* Il faut savoir que les notes que j'accorde ne sont pas une moyenne sur base d'une étude approfondie du film à travers une multitude de critères mais plutôt une petite note que j'attribue juste après avoir vu le film. Il y a moyen de développer plus pour chacun... et en aucun cas elle n'est totalement irrévocable.


Le film du mois

Kinshasa Kids

Présenté au concours Prix des Lycéens 2014 (auquel je participe normalement... un article là-dessus soon, sans doute !), Kinshasa Kids est un film belge de Marc-Henri Wajnberg. Un film qui nous prend aux tripes et nous fait frissonner de partout !

Ca démarre en trombe. On craint le pire lorsque l'on tombe sur la première scène. Effrayant, choquant, répugnant. Trois mots qui nous viennent à l'esprit dès les premières secondes, tant on est submergé par l'horreur de ce qu'on découvre, la caméra à l'épaule n'aidant en rien notre subite envie de vomir de s'en aller... Heureusement, cette scène renversante ne sert que d'introduction au contexte de l'histoire : la vie des enfants sorciers sans famille ni maison dans les rues de Kinshasa, au Congo. Et ils sont 25.000. Poignant, prenant, et pourtant très attachant, le film nous mène durant 1h30 sur une mélodie joyeuse et entraînante qui transpire de bonheur, dans un univers pourtant marqué par la haine, la pauvreté, le vol, la souffrance. C'est une énorme gifle dans la figure, mais la gifle qu'il nous fallait. 

Sans tomber dans la monotonie du documentaire racontant la vie quotidienne de gens moyens auxquels il n'arrive que des banalités, le réalisateur arrive à nous faire ressentir l'âme même de ces jeunes enfants abandonnés aux rues, leur don pour rendre n'importe quelle broutille, un évènement inoubliable... Et d'ailleurs ce documentaire n'en est pas vraiment un ! Ou plutôt si, il s'agit d'un docufiction. (Démarrage de la minute culture :) Ce néologisme récent met en lien deux genres bien distingués mais pourtant fondus ensemble avec brio dans Kinshasa Kids : la fiction, ou oeuvre totalement imaginaire sortie de l'imagination, et le documentaire, bien souvent didactique et présentant des faits réels. Quand le genre pourrait s'avérer hasardeux, le docufiction de Marc-Henri Wajnberg, un belge, est un réel succès ! (Fin de la minute culture). 

Kinshasa Kids, c'est renversant, surprenant, doux et cruel à la fois, à voir de toute urgence !



You May Also Like

2 commentaires

  1. J'ai enfin vu Le Hobbit, et il est juste génial! Tu m'avais laissé un commentaire sur mon blog il y a un mois (merci d'ailleurs) que je n'avais absolument pas vu alors je te réponds ici. J'ai 17 ans, et très bientôt 18. Voilà :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est super des articles comme ça, ça donne pleins d'idées quand on est sur son canapé, qu'on zappe et qu'il n'y a rien à la télé ! Merci pour ton gentil commentaire. xoxo
    http://karolyn-lifestyle.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer