Tu fais quoi l'an prochain ?

by - 6.3.14

LA grande question qui revient toute l'année. Première place : aux dîners de famille. Seconds sur le podium : les profs à l'école. Troisième place : les inconnus ou nouvelles connaissances, lorsqu'ils apprennent que tu es à la fin de tes secondaires et que bientôt, tu en sors.

Tu fais quoi l'an prochain ?


La question qui fâche, qui exaspère, qui torture, qui frappe, qui est toujours posée au moment où on a le moins envie de répondre.

Alors que répondre à ça bien sûr ?

Si vous faites partie des "chanceux" qui ont déjà une idée claire et précise de ce qu'ils vont devenir et seront les premiers inscrits à l'Université l'année prochaine, tant mieux ! Après tout, il n'y a rien de pire que de se torturer l'esprit à choisir des études...

Parce que, et ça aussi on nous le répète souvent, c'est le choix le plus important de notre vie ! Le choix qui va tout déterminer... Et c'est là qu'on avale de travers, et qu'on regrette le temps béni où notre seul souci était de savoir à côté de qui on allait s'asseoir en cours d'histoire-géo.

Personnellement, ma réponse à la question est juste "L'année prochaine, je pars un an aux USA, faire un échange." Je me suis déjà demandée pourquoi je faisais cela. Bien sûr, c'est parce que j'en rêve depuis très longtemps et ce moment est enfin arrivé. Un échange, c'est découvrir une autre culture, une autre vie, à travers la vie même des habitants de ce pays. C'est être plongé à 300% dedans, et vivre à fond une aventure qui, pour moi, vaut vraiment la peine d'être vécue, ne serait-ce que pour aiguiser son regard sur le monde. Je peux enfin réaliser un vieux rêve qui me poursuit et que, si je ne le fais pas, je vais le regretter amèrement. Mais peut-être y a-t-il une part de moi - une part profondément enfouie - qui fait cet échange pour avoir la paix. La réponse à la question "Que fais-tu l'an prochain ?" est désormais simple : j'ai encore du temps avant de devoir me décider. Etant une éternelle insatisfaite, soit je me décide très rapidement, c'est le "coup de tête", soit j'hésite pendant longtemps. Et longtemps peut devenir vraiment très long avec moi ! Or me voilà à partir loin de tout, de ma famille, de mes amis, de ma vie d'avant, pour découvrir de nouvelles choses et me confronter à l'inconnu. Je suis très impatiente de vivre cet échange. Je suis toujours impatiente pour tout. Peut-être que si j'avais su directement quoi faire comme études, je n'aurais pas fait cette année. J'aurais été trop impatiente de commencer sur les bancs de l'université.

Alors finalement, qu'est-ce que je veux vraiment ?

Je veux vraiment faire cet échange. Il n'est pas là que pour me faire patienter jusqu'à l'année suivante encore floue certes, mais qui viendra en temps venu. Beaucoup pensent que faire une année d'échange, c'est un peu comme prendre des vacances prolongée, une année sabbatique, par dépit, parce qu'on ne sait pas encore. C'est peut-être le cas pour certains... Mais si vous êtes vraiment motivés, ne vous arrêtez pas à ce genre de jugement. Vous voulez voyager ? Voyagez ! Vous voulez découvrir un autre monde par vous-même ? Allez-y ! En parlant avec d'autres futurs ou actuels étudiants d'échange, je me rends compte qu'on a tous un but différent, un objectif différent, en faisant cet échange. J'espère qu'on le réalisera tous, finalement ! :) Sinon à quoi cela servirait-il, de se lancer dans des aventures si elles ne sont là que pour combler un vide qui restera présent une fois de retour ?

Les gens me disent souvent, en réponse à cela, "Mais de toute façon c'est bon, t'inquiètes, toi, tu as le temps ! T'as encore un an pour choisir ce que tu veux faire !". Oui... et non. Il y a des choix qui se mûrissent, et très franchement, je n'ai pas envie de me retrouver à rentrer de mon échange et à être au même point qu'aujourd'hui, c'est-à-dire, dans l'hésitation la plus totale. J'espère que la fin de ma rhéto, mon échange, pourront m'aider à éclaircir tout ça.

Et vous ? Qu'est-ce que vous voulez faire l'an prochain ? Vous êtes aussi confrontés à ce genre de questions qui vous donnent des allergies ? Vous nagez aussi dans le brouillard ou au contraire vous êtes bien déterminés de ce que vous allez faire ? N'hésitez pas à partager (je me sentirai beaucoup moins seule :P) !

images : weheartit

You May Also Like

2 commentaires

  1. Je t'avoue que pour ma part j'ai changé plusieurs fois d'orientation lors de mes études, du coup cette fameuse question je me la suis posée plusieurs fois.
    Maintenant, je bosse et mon boulot me plaît donc je ne me pose plus la question :)
    Je trouve ça très bien de partir à l'étranger pendant 1 an. Non seulement c'est formateur, mais en plus ça ouvre de nouvelles perspectives. C'est ce que font souvent les jeunes entrepreneurs lorsqu'ils cherchent une idée lumineuse pour leur future boîte, et je crois que ça fonctionne plutôt bien.
    Ne t'inquiète pas, je suis persuadée que dans 1 an tu auras une idée précise de ce que tu voudras faire ;)
    Bonne journée !
    Lucile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton commentaire :D Ca me fait plaisir de voir d'autres qui sont passés par là et me rassurent finalement ;)
      Romane

      Supprimer