25 conseils pour des futurs Exchange Students

by - 11.1.16


Voici pour vous une flopée de petits conseils qui me sont passés par la tête avant et après mon départ aux Etats-Unis pour un an. 

Concernant votre placement :
  1. Au moment même où vous recevez votre placement, vous allez l’aimer, croyez-moi. Si vous ne l'aimez pas, c'est que vous êtes vraiment un égoïste et râleur. Vous pensiez vraiment que vous alliez être placés là où vous vouliez ? Et bien non ! Cela dit une famille là-bas vous aime déjà, et tout ira bien #bisounours !
  2. Vous n’allez pas habiter dans la maison blanche parce que vous allez vivre aux us. Chaque famille a une maison différente : une bicoque de plain-pied dans les bois, une immense baraque californienne avec piscine, une petite maison de banlieue de grande ville, un grand appartement, une villa paumée… Quel que soit votre futur chez vous, on vous y accueille déjà ; ce ne sera pas un palais, mais soyez-en heureux. Faites-en un vrai “chez-vous”, et pas une chambre d’hôtel.

Concernant votre école / votre ville :
  1. C’est normal de passer pour un gros débile a soudain supporter un équipe étrange a la mascotte improbable et aux couleurs tellement mal assorties qu’un aveugle en apprécierait l’assemblage. Vos amis sur Facebook trouvent ça ridicule, mais vous aimez ça. Oui. 
  2. Faites partie d'un club ou d'une équipe sportive, définitivement, pour vous faire des amis !
Concernant vos relations dans votre pays d'origine :
  1. Ne tombez pas amoureux après vous être inscrits dans un tel programme… Si vraiment vous ne pouvez pas l'éviter, courage :( (C'est du vécu, mais pour ma part cela s'est finalement très bien passé et je ne regrette rien. Chacun son truc cependant !)
  2. Certaines personnes peuvent ne pas comprendre votre désir de partir. Parlez. Comprenez-les. Partez quand même, mais montrez-leur que ce n'est pas ce qu'ils croyaient, que vous n'allez pas les oublier à tout jamais, que vous revenez quand même 10 mois plus tard, que vous voulez vraiment vivre cette aventure et que c'est votre droit. 
  3. Passez du temps avec vos amis avant votre départ. Faites des trucs cools, mais faites des trucs habituels, ne cassez pas votre routine juste avant de partir ! Faites ce que vous avez l'habitude de faire, vous verrez, vous en profiterez parce que ça sera “la dernière avant longtemps” !
  4. Passez du temps avec vos amis oui, mais passez aussi et surtout du temps avec votre famille. On prévoit mille et une choses à faire, et puis on se retrouve à déserter chez soi H24 la semaine avant de partir. Je m'en rends compte personnellement en cours de route : prévoyez du temps pour eux. Ils vous manqueront aussi !
  5. Profitez de votre petit pays adoré, de votre ville, de votre maison (ô Belgique chérie) ! Vous ne les voyez plus avant longtemps…
  6. Profitez à fond de vos derniers jours. Ne dormez pas : vous dormirez dans l'avion ! De toute façon il y a trop de trucs à faire.
Concernant vos émotions, ressentis :
  1. Toutes les émotions quelles qu'elles soient sont légitimes et ont lieu d'être. Ne soyez jamais honteux de ce que vous ressentez. Vous partez à l'aventure : normal d'être inquiet, ou bien surexcité, en tout point !! Une fois arrivé, n'ayez pas non plus peur d'être mal, d'avoir le cafard. Votre famille d'accueil / votre vraie famille comprendront si vous êtes mal, si vous voulez soudainement tout plaquer et rentrer vous réfugier dans votre lit douillet (je sais de quoi je parle). N'ayez pas honte d'avoir dur. Ca fait partie du jeu. 
  2. N'hésitez pas à exprimer votre ressenti (blogs, pages, réseaux sociaux, amis, famille). Ca fait un bien fou de partager!
  3. C'est normal de passer du rire aux larmes. Sérieux, au moins 3x par jour. En fait si vous ne vivez pas ça vous n'êtes pas normal (joke, vous pouvez très bien est aussi fort que Hulk et résister à ce genre de montagnes russes des émotions : dans ce cas, je dis BRAVO, admirative)
Concernant la prise de poids (bonjour pays des hamburger et du gras) :
  1. Un conseil objectif : ne mangez pas trop. Sérieusement, ces portions XXL aussi appelées “Small portions” par ici ont failli avoir ma peau… Même leurs assiettes sont plus grandes ici, pour pouvoir accueillir plus de nourriture. On ne se rend pas compte de la quantité de bouffe qu'on ingère. Plus les portions sont grandes, plus l'estomac s'habitue à manger beaucoup par repas ! C'est fatal !
  2. Malgré le conseil précédent, la prise de poids est un sujet que beaucoup considèrent comme sérieux, mais dans le mauvais sens. Faites attention à vous, et tout ira bien. Faites trop attention, et vous allez virer sur la mauvaise pente. On prend parce qu'on change d'environnement, de nourriture, de vie tout simplement. C'est normal. Une fois rentrés, vous allez perdre. Entre les deux, dosez le tout, et le tour est joué.
Concernant l'organisation :
  1. FAITES DES LISTES (vive les listes). Autrement vous oublierez les trois quarts des trucs que vous étiez sensés emmener. Au moins les listes, c'est bien, c'est clair, c'est fiable. La To Do List également, bien que vicieuse et interminable, est une bonne alternative pour ne rien oublier de ce que vous avez à faire avant le départ…
  2. Faites des essais valise avant de partir : mettez un tas de vêtements dedans et 3 bouquins, et pesez déjà le tout, voyez déjà la place que ça prend… Ca peut aider, pour ne pas se retrouver la veille du départ à s'arracher les cheveux sur la valise (oui mais maman, je veux absolument prendre mon plaid tricoté main de mamy composé de patchworks de tissus épais péruviens - ah zut, il n'y a plus de place, ça pèse 5 kilos).
  3. N'emportez pas trop d'habits ! Ca coûte moins cher là-bas et beaucoup de grandes marques se retrouvent dans des bleds parce que c'est américain, y en a partout. Le shopping m'appelle, c'est dingue !
Concernant le pays d'accueil (aka ici, USA)
  1. TOUT EST ENORME, EXACTEMENT COMME CE POINT ECRIT EN MAJUSCULE. OUI JE CRIE MAIS JE SUIS TOUJOURS SUBMERGEE PAR CETTE TENDANCE A L'OBESITE (même chez les objets).
  2. Soyez ouvert d'esprit, pitié ! ADAPTEZ-VOUS ! La famille ne doit pas s'adapter pour vous. Soyez heureux, montrez que vous avez envie de faire ce qu'ils vous propose. Une virée dans un magasin de chasse et pêche ? Ouiiii, c'est l'occasion de voir une flopée d'animaux empaillés ! Un sundae XXL à dix-huit heures ? Ouiiii on goûte et on aime ça ! Un tour à la pompe à essence histoire de nous faire découvrir la supérette qui s'y trouve ? Ouiiii c'est… fun ? Anyway. 
  3. Ne soyez pas trop exigent.
  4. Parlez de votre pays (Belgium RPZ frère), faites le découvrir aux gens. Mais n'en faites pas trois tonnes non plus ! Ils n'ont pas besoin de savoir que la politique est instable car “depuis plus de deux ans (… discours de deux heures…) et cela a mené à la politique actuelle qui…”. Il ne faut pas qu'ils sentent que vous préférez votre pays au leur. Ca leur donnera l'impression que vous voulez rentrer.
  5. Soyez sympa et ouverts avec les gens, posez leur des questions !! C'est important : ça engage la conversation. Que ce soit à propos des Etats-Unis, d'où elle a acheté cette sublime jupe (berk berk comment les gens peuvent porter de pareilles atrocités ; mais faites semblant !), de quelles classes il a… Bref soyez entreprenant !
  6. Soyez actifs sur les réseaux sociaux, ça vous aidera à vous faire des amis ! Les gens aux USA sont particulièrement fans d'Instagram, Facebook, Vine et Snapchat : inscrivez-vous dessus ! Ca ne fait pas de mal si vous gérez bien vos données privées et bien sûr ne postez pas n'importe quoi…
  7. Profitez de ces lieux qui ne sont pas comme chez vous. Acceptez les “Veux-tu visiter cet endroit ?”. N'hésitez pas à mentionner que non, vous n'avez jamais mangé ni à KFC, ni à Taco Bell, ni chez Wendy’s, ni jamais eu de Slurppy, ni de Sundae, ni jamais vu une frite de votre vie (lol)… Ca encouragera beaucoup de vos nouvelles connaissances à dire “OMG ! We have to take you there sometimes !”. Et bim, in the pocket.


Oh, et gardez une trace de votre année (blogs, pages, réseaux sociaux, mails, journal intime,…). Ca vaut le coup !

J'espère que ces petits conseils sauront vous être utiles :) A très vite !

You May Also Like

0 commentaires